Groupama perspectives sectorielles (GPS) # 9 - Décembre 2019
Le trimestriel de conjoncture de Groupama Assurance-crédit & Caution



CONJONCTURE

L’Europe évite le pire mais reste fragile


Grâce à l’activisme de la Banque centrale, la chute du PIB des pays de la zone euro est enrayée, mais le potentiel de reprise reste limité.

Après avoir particulièrement souffert au premier semestre, le vieux continent est finalement parvenu à éviter une récession. Deux éléments clés lui ont permis de se maintenir : les taux d’intérêt, historiquement faibles, qui ont soulagé la croissance italienne, et un apaisement relatif sur le front du commerce international, qui a permis à l’Allemagne de se maintenir à flot grâce au dynamisme de ses exportations (+ 4,6 % en septembre en glissement annuel). Pour autant, la zone euro reste fragile, et particulièrement sur le plan industriel.

L’Italie sauvée à court terme par les taux

Le départ cet été de Matteo Salvini du gouvernement a eu un effet quasi immédiat sur les taux d’intérêt souverains italiens : les taux à 10 ans sont passés en quelques semaines de 2,5 % à 1,2 %. L’amélioration des conditions de financement pour les ménages et entreprises a ainsi permis de soutenir l’économie. Toutefois, ce léger mieux reste conjoncturel et ne doit pas faire oublier les fragilités intrinsèques d’une Italie surendettée.

Le marasme industriel européen se poursuit

Le ressenti des directeurs d’achat du secteur industriel (indice PMI) indique toujours une contraction de l’activité en zone euro. Si ces indicateurs ont stoppé leur déclin, ils restent toujours sous les 50, c’est-à-dire en zone rouge ! En novembre, le PMI manufacturier de la zone euro n’était que de 46,9. Fait notable, la France est, pour une fois, parmi les bons élèves, avec une légère expansion de l’activité manufacturière (indice PMI à 51,7).

 

 

France  Allemagne Royaume-Uni Italie  Espagne Zone Euro   
Croissance du PIB (% variation annuelle)1,40,51,00,32,01,2T3 2019
Consommation des ménages (% variation annuelle)1,41,81,20,81,51,1*T3 2019 et *T2 2019
Investissement global (% variation annuelle)3,82,2– 0,42,51,08,7*T3 2019 et *T2 2019
Inflation totale (% variation annuelle)0,90,91,50,20,20,7oct. 2019
Inflation sous-jacente (% variation annuelle)0,81,11,70,71,11,1oct. 2019
Taux à 10 ans (variation depuis un trimestre)0,04 %
(+ 25 pb)
0,35 %
(+ 24 pb)
0,71 %
(+ 24 pb)
1,23 %
(+ 42 pb)
0,42 %
(+ 28 pb)
0,35 %
(+ 24 pb)
29/11/2019
Taux de chômage (%)8,33,13,7*9,8*13,97,3T3 2019 et *T2 2019
Dette publique (% du PIB)99,661,285,0138,098,986,4T2 2019
Dette privée des entreprises non financières (% du PIB)73,540,963,564,363,261,9T2 2019
Stock de crédits aux entreprises non financières
(milliards d'unités monétaires nationales)
3 366,41 954,91 673,11 209,81 142,812 188,4T1 2019