Groupama Perspectives Sectorielles [GPS] - Numéro 14 - Février 2022
La lettre de conjoncture de Groupama Assurance-crédit & Caution


ÉDITO



Une normalisation sous menaces

 

Avec la moindre dangerosité du variant Omicron, le monde s’est pris à espérer à une fin définitive de la pandémie de Covid. Pour beaucoup la fin de la crise sanitaire mondiale devrait s’accompagner d’une «  normalisation » de la situation économique.

Si les signaux positifs sont réels (rebond de croissance supérieur aux attentes, moral des acteurs économiques en hausse…) des nuages pourraient compromettre cette normalisation. Le niveau de croissance attendue en 2022 sera-t-il au rendez-vous alors que nous faisons face à un retour en force de l’inflation ?

La vigueur de la hausse des prix laisse planer le doute d’un retour de la «stagflation» (peu de croissance et beaucoup d’inflation), caractéristique des années 70. Si le risque aux États-Unis parait réel, ce n’est toutefois pas le cas en zone euro ni en Chine, qui pâtissent d’une demande qui ralentit déjà.

Nous sommes en réalité plus inquiets par les tensions géopolitiques actuelles en lien avec le conflit entre la Russie et l’Ukraine, et par la situation explosive du surendettement des entreprises chinoises : l’écho de défauts de paiement des principaux promoteurs immobiliers chinois côtés (Evergrande, etc.) a montré au monde qu’une crise financière globale est encore possible.

Si nous ne ferons peut-être plus face à de nouveaux variants du Covid, les variables de l’équation économique mondiale sont tout aussi imprévisibles.

SOMMAIRE


Conjoncture

Page spéciale : focus Chine

Cours mondiaux des matières premières

France : dynamiques sectorielles


TÉLÉCHARGER LES NUMÉROS PRÉCÉDENTS