Groupama perspectives sectorielles (GPS) # 8 - JANVIER 2019
Le trimestriel de conjoncture de Groupama Assurance-crédit & Caution



DYNAMIQUES FRANCE

Casino, révélateur de la sur-financiarisation ?


Rallye, la maison mère de Casino, illustre le piège d'une financiarisation excessive des entreprises

Loin de faire exception en Europe, l’économie française poursuit son ralentissement, sa croissance au premier trimestre n’ayant atteint que 0,4 %. Cependant, le modèle économique français reposant surtout sur la consommation des ménages et sur le secteur des services (la France est le pays le moins industrialisé d’Europe), l’Hexagone reste relativement immunisé contre un ralentissement rapide, au contraire de l’Allemagne.

Des niveaux d'endettement inquiétants
La situation des entreprises françaises n’est toutefois pas meilleure qu’ailleurs. En effet, avec la baisse des taux engendrée par les politiques monétaires des Banques centrales depuis 10 ans, les niveaux d’endettement ont explosé quand les débouchés, liés à la croissance des pays, stagnent d’année en année. Dans ces conditions, la capacité des entreprises à supporter un retournement conjoncturel, un événement externe non maîtrisable (comme la guerre com­merciale) ou encore une erreur interne de stratégie devient ténue.
Les défaillances augmentent
La société mère de Casino, Rallye, en est le parfait exemple. Asphyxiée de dettes (2,9 milliards d’euros), la société a été placée fin mai en procédure de sauvegarde. Et ce genre d'événements est révélateur d’une dynamique qui commence à devenir négative sur le plan micro-économique.
Conséquence du ralentissement économique amorcé en 2018, les défaillances d’entreprises continuent d’augmenter en 2019, en particulier pour les micro-entreprises (+ 1,8 % en avril sur un an), les petites entreprises (+ 2,7 %) et les moyennes entreprises (+ 2,3 %). Cette tendance devrait malheureusement se maintenir, les taux d’intérêt ne pouvant plus descendre plus bas et la croissance potentielle du pays se détériorant d'année en année...

Créations d'entreprise
Variations en glissement Mensuel Annuel
 AvrilMarsAvrilMars
Tous secteurs– 1,5 %1,5 %17,9 %20,3 %
Industrie4,9 %2,2 %26,8 %17,8 %
    dont industrie manufacturière3,3 %1,3 %21,3 %15,1 %
Construction– 0,7 %1,5 %9,8 %9,9 %
Commerce– 1,6 %0 %12,7 %13,2 %
Services (Nace R.2. H, I, J, M, N)– 3,6 %3,3 %24,8 %35,5 %