Groupama Perspectives Sectorielles [GPS] - Numéro 16 - Octobre 2022
La lettre de conjoncture de Groupama Assurance-crédit & Caution



COURS MONDIAUX DES MATIÈRES PREMIÈRES

Matières premières non agricoles : une accalmie plutôt précaire


La baisse de la demande globale (notamment chinoise) pousse les prix des « commodities » vers le bas mais la géopolitique contrebalance cette dynamique et rend l’avenir incertain.

Tout en restant très volatils, les prix des matières premières baissent depuis plusieurs mois maintenant. Espoir déçu, cela n’a rien changé à l’inflation qui, poussée par d’autres facteurs, a continué de progresser malgré tout…

Pétrole : entre récession et contrainte d’offre

Au moment où le coût du bras de fer énergétique avec la Russie devient toujours plus insoutenable pour les pays occidentaux, l’OPEP+ a décidé de réduire sa production en octobre afin de soutenir les cours. Des négociations doivent encore suivre, mais cela devrait offrir, au moins momentanément, un plancher aux cours du pétrole (actuellement à 85 dollars le baril de Brent).

Métaux, l’unique baisse durable ?

Les métaux (dont les prix se contractent de -20 % sur les 3 derniers mois) et les matières industrielles (-10 % sur la même période) souffrent conjointement de l’envolée des prix de l’énergie, extrêmement gênante pour les industries, et du ralentissement mondial, notamment avec la perte d’appétit du géant Chinois. Les perspectives restent sombres pour ces matières premières très cycliques.

Coûts du transport : une normalisation impressionnante

L’accalmie observable sur le Baltic Dry Index (vrac sec) est également due au ralentissement de la demande mondiale. Mais cette baisse pourrait être contrebalancée, notamment en raison de l’interdiction du charbon russe par l’Union européenne. Celle-ci va considérablement accroître le nombre de milles nautiques à parcourir depuis les pays fournisseurs de substitution (États-Unis, Australie, Afrique-du-Sud,…) et donc soutenir la demande.




  Prix Variation
Indices CRB Au 27/09/2022 3 mois 6 mois 1 an
Total 573,1 -9,0% -8,7% 3,0%
Matières premières industrielles 590,4 -9,9% -12,0% -4,9%
Métaux 996,3 -19,1% -27,3% -14,9%
Matières premières alimentaires 548,6 -7,6% -3,7% 15,7%
Bétail 691,6 -2,5% 0,3% 6,0%
Huiles et graisses 833,0 -3,3% 2,9% 25,0%
Textiles 353,2 -8,4% -4,2% 4,7%

Sources : PrimeView, Factset