Groupama Perspectives Sectorielles [GPS] - Numéro 14 - Février 2022
La lettre de conjoncture de Groupama Assurance-crédit & Caution



PAGE SPÉCIALE: FOCUS CHINE

La Chine, un risque systémique pour l’année 2022


Locomotive de l’économie mondiale en 2021, la Chine est paradoxalement porteuse du principal risque pour 2022 : le surendettement de ses entreprises.

Avec une croissance de +8,1 %, la Chine a connu un succès inégalé par ses concurrents en 2021. Mais dans le détail, le dernier trimestre marque un ralentissement inédit hors crise sanitaire (+4 %). Cela rejoint la tendance de long terme de la croissance chinoise qui diminue en raison de l’affaiblissement de sa demande intérieure, attendue seulement en hausse de +4,8 % en 2022, guère mieux qu’aux États-Unis (+4,1 %) ou en zone euro (+4,4 %).

Une demande intérieure faible, beaucoup d’épargne et peu d’inflation

En raison d’un vieillissement accéléré, les ménages chinois ne désépargnent pas, en particulier parce que le système social prend très peu en charge les séniors… L’excès d’épargne en résultant (l’épargne brute de la Chine s’élève à 45 %), se fait naturellement au détriment de la consommation et explique l’absence de transfert de la hausse des prix à la production (+10,3 % en décembre) vers l’inflation des prix à la consommation (+1,5 %), au contraire des autres grandes économies mondiales. 

Une politique monétaire à contrecourant de l’Occident

Ce constat permet aujourd’hui à la Chine de continuer à soutenir son économie grâce à une politique monétaire expansionniste, là où la marge de manœuvre de ses concurrents est réduite par le risque inflationniste.Depuis décembre, la Chine a ainsi réduit ses taux directeurs (0,15 pp) et ses réserves obligatoires (0,5 pp) pour relancer l’économie par le crédit. Mais c’est un jeu dangereux pour l’Empire du Milieu car les entreprises y sont globalement surendettées (160 % du PIB mi-2021, contre 51 % aux États-Unis et 65 % en zone euro). Récemment, les allégations de défauts de paiement des grands promoteurs immobiliers (Evergrande, Kaisa) ont d’ailleurs montré que la situation pourrait vite déraper.