Groupama Perspectives Sectorielles [GPS] - Numéro 14 - Février 2022
La lettre de conjoncture de Groupama Assurance-crédit & Caution



CONJONCTURE

États-Unis : toujours en bonne position


L’économie américaine se porte bien, mais craint un emballement de l’inflation susceptible de la faire à nouveau décrocher.

L’inflation américaine a atteint un nouveau record en décembre à +7,1 % (sur un an) mais le dynamisme de la demande domestique américaine (+6,8 % en 2021, contre +4 % dans la zone euro) pouvait difficilement rester sans conséquence…

Une politique monétaire qui ne devrait pas devenir trop restrictive

En janvier, Jerome Powell a annoncé que la Fed allait renouer avec son objectif de lutte contre l’inflation. Les taux directeurs américains pourraient ainsi être relevés (+0,5 % en mars), une première depuis bien longtemps, ce qui inquiète des investisseurs trop longtemps habitués aux liquidités injectées par la Fed. Néanmoins, il est encore prématuré de penser que les États-Unis soient prêts à sacrifier une croissance attendue entre +3,7 % (OCDE) et +5,2 % (FMI) en 2022. La Fed ne devrait ainsi adopter qu’une « normalisation lente » de sa politique monétaire, laissant l’économie poursuivre son ascension.

L’emploi, un indicateur en trompe-l’œil

Beaucoup d’observateurs s’inquiètent du taux de chômage très faible aux États-Unis (4 % en janvier), cause d’un possible emballement incontrôlable des salaires. En réalité, ce chiffre masque un taux de participation à la main-d’œuvre assez déprimé : 82 % des 15-54 ans (62 % en comptant les travailleurs séniors). Les tensions sur l’emploi sont donc probablement surestimées : les Américains susceptibles de revenir sur le marché du travail sont encore nombreux, ce qui limite le risque inflationniste de long terme.



  France Allemagne Royaume-Uni Italie Espagne Zone Euro  
Croissance du PIB (% variations annuelles) 5,4 1,4 1,3 6,4 5,2 4,6 T4 2021
Consommation des ménages (% variations annuelles) 7,2 1,5 * 5,2 4 * 2,4 2,7 * T4 2021
* T3 2021
Investissement global (% variations annuelles) 3,3 0,8 * 3,9 * 8,5 * 3,7 3,1 * T4 2021
* T3 2021
Inflation totale (% variations annuelles) 3,3 5,1 5,4 5,3 6,1 5,1 janv.-22
Inflation sous-jacente (% variations annuelles) 1,7 2,9 5,4 1,6 1,9 2,3 janv.-22
Taux à 10 ans (variation depuis un trimestre) 0,72 %
(+5 pb)
0,26 %
(+3 pb)
1,5 %
(+9 pb)
1,86 %
(+3 pb)
1,13 %
(+5 pb)
0,26 %
(+3 pb)
fév.-22
Taux de chômage (%) 7,8 3,0 4,2 8,9 13,3 7,1 T4 2021
Dette publique (% du PIB) 116,0 69,4 103,5 155,3 121,8 97,7 T3 2021
Dette privée des entreprises non-financières (% du PIB) 82,8 50,2 59,5 69,4 68,9 64,6 T2 2021
Stock de crédits aux entreprises non financières (en milliards d'unités monétaires nationales) 3 978,7 2 485,6 1 645,5 1 278,4 1 234,5 13 178,7 T2 2021

Sources : PrimeView, Factset, Eurostat, Banque mondiale, BIS, Banque de France